Le Club

Le Judo est l’école de la vie. L’esprit Judo est la sagesse qu’il faut tirer de l’étude de soi et des autres.

L’association AUGNY JUDO CLUB (AJC) est née le 20 novembre 1998 sous la houlette de Madame Claude BORDG, Présidente, et Monsieur METRAS Frédéric, Président adjoint.

Elle a été inscrite au registre des associations au Tribunal d’Instance de METZ le 1er février 1999 sous le volume CXXVII N° 13/99. Elle a reçu l’agrément du Ministère de la Jeunesse et des Sports sous le n° 57 99 20 en date du 9 décembre 1999.

Son comité compte 7 membres conformément à la loi de 1908 (Alsace-Moselle). Il est renouvelable chaque année au moment de l’Assemblée Générale. Tous les membres sont bénévoles et à jour de leur cotisation.

D’une dizaine de licenciés à sa création, l’effectif varie chaque année. Une section « éveil-judokas »  a été crée en 1999 en accueillant des petits de 4-5 ans. Depuis 2002, des adultes débutants peuvent rejoindre le groupe des ados pour suivre l’étude du judo à leur rythme et en fonction de leurs capacités.

L’activité a été déplacée en octobre 2011 au Foyer Populaire de Marieulles-Vezon.

L’association engage tous les judokas volontaires dans les compétitions adaptés à leur niveau et à leur âge.  Des stages sont également proposés. Les lieux sont variables : AUGNY, St AVOLD, FORBACH, PETITE-ROSSELLE, TALANGE, RICHEMONT, MONTIGNY-LES-METZ…

Des rencontres issues d’une demande de plus en plus intense d’échanges à finalité non compétitive ont lieu toute l’année sportive en partenariat avec des autres clubs de la région.

Notre vœu le plus cher est de permettre au plus grand nombre de jeunes et moins jeunes pratiquants de pénétrer la richesse et la subtilité technique de cette discipline, d’y découvrir un univers passionnant et de s’épanouir pleinement.

Que tous ceux qui participent ou qui ont participés à l’élaboration de ce chemin soient ici remerciés, mûs par la passion du judo et l’intérêt collectif. Ils œuvrent ou ont œuvrés dans un domaine difficile mais ô combien important qui marquera le judo de demain.